Blogue de WillYouStay
Aurevoir ce soir je suis désoler.
¦
Je le dirais jamais assez. J'ai peur de tout. Il y a mes peurs futiles, qui sont plutôt comme des angoisses. Les escaliers, manger en public, le ridicule, le noir, le monstre sous mon lit... Celle la me tracasse seulement a des moments précis de la journée, ce qui est rassurant qu'ils ne m'accompagnent pas toujours. Mais il y a la deuxième catégorie, celle répertorier un peu partout entre les pages de ce blog. Ma peur fracassante de l'avenir, le manque de confiance en soi, la peur de l'oublie, l'incompréhension. Eux, ils sont partout, ils touchent a tout, attaquent tout. La bête noir qui grandit dans ma tête.
¦
Je déteste être malade. Enfin, tout le monde déteste être malade, mais moi encore plus je crois. Ça paralyse mon cerveau, j'arrive plus a rien faire correctement. Je fais des fautes dans le mot vingt. D'accord, c'est sûrement comme ça pour tout le monde, qu'est-ce que j'en sais moi, de tout le monde. Seulement que cela m'enrage de ne pas pouvoir me concentré ou de réfléchir. Je me suis souvent plains que je n'arrivais jamais a faire le vide dans ma tête. Ça m'arrive sûrement lorsque je suis malade, mais je ressent un manque, un absence. Je préfère avoir la tête pleine de morve plutôt que vide.
¦
La schizophrénie est possiblement une merveilleuse maladie. Réfléchissons quelque instant, n'est-ce pas vrai que la plupart des enfants ont déjà eu un ami imaginaire ? C'est devenu un comportement normal chez l'enfant maintenant, mais je ne vois pas ce qu'il y a de normal à voir quelqu'un/quelque chose qui n'est pas là ! Ce n'est pas mon problème, car je n'ai jamais eux d'amis imaginaires. Je trouve les maladies mentales... Fascinante. J'adore totalement. J'aurais voulu être psychiatre, mais cela demande beaucoup trop d'étude pour mon mince Q.I. Je trouve cela impressionnant que certaine personne entendent et vois des choses que ceux eux crois. La folie ravage, magnifique. J'aimerais être schizophrène seulement pour une journée. J'ai toujours été fière d'avoir eux des hallucinations ajun et d'avoir entendu vos voix a plusieurs reprise, crier mon nom, avant mon sommeil.


[ Fermer cette fenêtre ]